Flash Octobre 2017

Une croissance tendancielle proche de 3% Après une baisse au 1 er trimestre, le PIB rebondit de 0.6% au 2 ème trimestre 2017. En glissement annuel, il conserve sur l'ensemble du 1 er semestre 2017 un rythme de quelque 3%, comparable à celui de 2015 et 2016 sur base des nouvelles données annuelles. Ces der- nières ont été revues à la baisse, indiquant un sentier d'expansion relativement décevant par rapport à la bonne tenue d'autres indi- cateurs conjoncturels. Une progression en forme de rebond au 2 ème trimestre Le PIB en volume du Luxembourg a progressé de 0.6% sur un tri- mestre au cours du 2 ème trimestre 2017 (+2.2% sur un an), après une baisse de 0.4% au premier. Cette hausse est principalement liée à celle de la valeur ajoutée des activités financières (+3.4% sur un trimestre), des services d'information et communication (+4.7%) et de la construction (+4.9%). Ces trois branches se trouvent pour- tant dans des situations très diverses. Pour le secteur financier, le rebond du 2 ème trimestre intervient après un dévissage prononcé au 1 er (-6.5% sur un trimestre). Ainsi, la performance réalisée sur l'ensemble des 6 premiers mois de 2017 s'inscrit en retrait de 1.6% en volume par rapport à l'année précédente (à prix courants, on note cependant une hausse de 2.8%, notamment grâce à l'évolution positive des marchés finan- ciers). Pour la construction, le très bon résultat du 2 ème trimestre vient également rattraper – en partie – un 1 er trimestre exception- nellement faible. L'activité dans la construction reste bien orientée en tendance, sans connaître toutefois une dynamique aussi forte que celle des services d'information et communication, qui affi- chent un rythme de croissance à deux chiffres depuis la mi-2014 (l'emploi y progresse également plus rapidement que dans la plu- part des autres branches). La croissance de 2015 et 2016 revue à la baisse Le profil trimestriel du PIB luxembourgeois étant empreint d'une forte volatilité, il convient d'apprécier ces résultats en se focalisant sur les tendances. Sur la première moitié de 2017, la croissance économique du Luxembourg ressort ainsi à quelque 3% en rythme annuel. Cette cadence correspond à celle des deux années précé- dentes, pour lesquelles les données ont été revues à la baisse dans le cadre de la procédure annuelle de révision des comptes natio- naux. La croissance du PIB pour 2015 est ainsi révisée à 2.9% (contre 4.0% précédemment) et celle de 2016 à 3.1% (contre 4.2%). PIB en volume -4 -3 -2 -1 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 10 T1 10 T3 11 T1 11 T3 12 T1 12 T3 13 T1 13 T3 14 T1 14 T3 15 T1 15 T3 16 T1 16 T3 17 T1 En % Variation trimestrielle Variation annuelle Source: STATEC - Comptes nationaux (données désaisonnalisées) Cette révision provient principalement de l'intégration de nouvelles informations disponibles sur une base annuelle et relatives à l'an- née 2015 (ceci affecte aussi dans un sens défavorable les estima- tions de 2016). Les révisions à la baisse concernent un nombre limité d'entreprises des branches du commerce et de l'information et communication – relevant a priori de phénomènes à caractère isolé – ainsi que du secteur financier (en 2016). Ce rythme de croissance de 3% depuis 2015 reste appréciable dans la comparaison européenne, mais il s'avère décevant du point de vue luxembourgeois. En effet, il induit un ralentissement significatif après les résultats de 2013 et 2014 (+3.7 et +5.8%) qui contraste avec la tendance dessinée par d'autres indicateurs conjoncturels. Les résultats des enquêtes de conjoncture auprès des ménages et des entreprises par exemple ont eu tendance à s'améliorer au cours des années récentes, l'emploi a accéléré (conduisant le chô- mage à baisser à partir de la mi-2014) et le contexte économique européen – avec lequel celui du Luxembourg est généralement synchrone – a progressivement gagné en dynamisme. Ces éléments se doivent d'être mis en avant dans le diagnostic conjoncturel, à côté des seuls chiffres du PIB – et notamment ceux de 2016 qui reposent encore largement sur des estimations.

RkJQdWJsaXNoZXIy ODQ0NjI=