English version |   

Correction d’erreurs et révision de chiffres


Ce document décrit d’abord les procédures du STATEC afin de détecter, de corriger et de notifier des erreurs pouvant survenir au cours de la collecte, du traitement et de la diffusion de données statistiques. Il fournit ensuite des explications sur le traitement des révisions qu’il convient de bien distinguer des erreurs. En effet, les révisions courantes sont notifiées systématiquement dans les publications et dans les tableaux correspondants sur le Portail des statistiques. Les erreurs par contre, qui peuvent tromper les utilisateurs, nécessitent un traitement et une information particulière.

A. La correction d’erreurs

Démarche 

1. Evaluation des erreurs

En cas de détection d’une erreur, l’information est transmise par voie hiérarchique au chef de division concerné, qui évalue la gravité de l’erreur et décide de la nécessité d’informer le directeur. Les procédures varient suivant la gravité de l’erreur et sont décrites au point 3.

2. Classification des erreurs

On distingue trois catégories d’erreurs:

  • Les erreurs infimes (fautes de frappe dans le texte, liens cassés, formatage…).
  • Les erreurs mineures (erreurs qui n’ont pas d’effet important, qui n’apparaissent pas dans un tableau important, qui sont évidentes pour le lecteur et qui concernent des données mises à jour fréquemment).
  • Les erreurs graves(de nombreux utilisateurs sont trompés).

3. Procédures en cas de détection d’une erreur

Dans tous les cas, le chef de division/unité avertit le responsable de l’unité « Diffusion et Communication » pour que le bureau d’information soit au courant lors de ses contacts avec les utilisateurs.

Les erreurs infimes sont corrigées le plus rapidement possible sans aucune mention dans la publication.

Les erreurs mineures sont corrigées sur le site. Une note «version corrigée du (date) » est publiée visiblement à côté du lien qui pointe sur la page ou le fichier en question. Aucune action de notification active aux utilisateurs connus n’est faite. La version imprimée n’est pas corrigée. Chaque publication imprimée mentionne qu’en cas d’erreurs détectées la version corrigée sera publiée sur le site internet.

En cas d’erreurs graves, la publication et les communiqués de presse sont retirés du site et corrigés le plus rapidement possible. Le directeur en est informé. L’unité responsable produit immédiatement une version corrigée avec une explication sur la correction réalisée, y compris la date de la correction. Le titre indique qu’il s’agit d’une version corrigée et la liste des publications sur le site indique la date de la version corrigée. La mention de la correction est visible, de préférence sur la page d’accueil du site. Les utilisateurs/abonnés sont informés par newsletter/email. Dans certains cas, uncorrigendum accompagne les publications imprimées.

Enregistrement et examen des erreurs

1. Enregistrement des informations sur les erreurs

L’unité « Diffusion et Communication » gère un système d’enregistrement des erreurs. Toute erreur doit être notifiée à l’unité « Diffusion et Communication » avec les informations suivantes : date de détection, date de correction, catégorie ou degré, description, cause, action entreprise.

2. Examen des erreurs

Une statistique et une analyse des erreurs sont présentées une fois par an dans le cadre des rapports de qualité. Un rapport de situation est régulièrement présenté aux réunions de coordination mensuelles (StatCor). Une analyse plus détaillée est réalisée pour toutes les erreurs détectées qui représentent une « valeur pédagogique » et dont l’étude aiderait à éviter la reproduction future.

B. Les révisions de chiffres

Procédures en cas de révision de chiffres

On distingue deux types de révision :

Premièrement, les révisions classiques dans le cadre des révisions périodiques des chiffres provisoires ou des prévisions (p.ex. comptes nationaux, prévisions économiques ou démographiques). Dans le cas des révisions classiques, aucune notification spécifique n’est nécessaire. Les informations sur le statut des données sont publiées dans les métadonnées liées aux tableaux statistiques.

Deuxièmement, les révisions de séries suite à un changement méthodologique. Dans ce cas, les tableaux et données sont munis d’une mention respective. S’il s’agit de révisions de grande envergure, comme dans le cas de changement de nomenclature (p. ex. révision de la NACE, révision du SEC-Système européen de comptes économiques intégrés), un communiqué est diffusé pour informer le public.