English version |   

Le STATEC présente le rapport PIBien-être à la Chambre des députés
29-01-2021 | STATEC


Le STATEC a été invité par la commission de l’économie, de la protection des consommateurs et de l’espace de la Chambre des députés à présenter les grandes lignes de ce rapport. Le Ministre de l’économie Franz Fayot a rappelé le débat qui a eu lieu à la Chambre en janvier et février 2020 sur le bien-être.

Accompagné de Jérôme Hury, chef de la division « statistiques sociales », Serge Allegrezza, directeur du STATEC a commenté les indicateurs qui composent le tableau de bord simplifié du PIBien-être, utilisant 27 indicateurs au lieu des 63 indicateurs originels, sélectionnés par le Conseil économique et social (CES) et le Conseil supérieur pour un développement durable (CSDD). Le rapport montre également l'évolution contrastée entre d'une part le PIB et le PIB par tête qui augmentent respectivement de 30% et 12% depuis l'année 2010, et d'autre part l'indicateur synthétique LIW (« Luxembourg Indicator of Wellbeing ») qui condense les 27 indicateurs. Le LIW a diminué au cours des années après la crise financière internationale et s'est redressé progressivement récemment, atteignant une modeste croissance de 1%.

Le STATEC a également mis en exergue une recherche menée sur de nouvelles données telles que les messages TWITTER. La « sentiment analyses » permet d'extraire des informations intéressantes reflétant le bien-être subjectif . Ce type de données expérimentales doit encore être validé avant d'être repris dans le tableau de bord. Serge Allegrezza a aussi insisté sur les possibles développements du tableau de bord. L'importance de données administratives, notamment celles de l'administration des contribution directes seraient fort utiles. En effet, en période de pandémie, une série d'enquêtes avaient pris du retard, les palliers, même partiellement, avec des données administratives sont devenus indispensables. Plusieurs pays sont allés plus loin dans l'intégration du tableau de bord dans l'action concrète. Le tableau de bord sert de guide pour les politiques publiques, y compris pour la politique budgétaire ​en France, Italie et en Nouvelle-Zélande. La présentation a été suivie par un débat très riche et inspirant.