English version |   

La majeure partie des frais occasionnés par les annulations de séjours n'a pas été à la charge des ménages
04-08-2020 | STATEC


65% des annulations de séjours de loisirs n’ont pas eu de conséquence financière pour les ménages. 46% des résidents ont annulé au moins un séjour de loisirs en raison de la crise. Ils ont avancé de l’argent pour 59% des séjours annulés, selon l’enquête Tourisme du STATEC. A la mi-juin, seulement 11% des séjours prépayés n’avaient pas encore été dédommagés, que ce soit sous forme de remboursement, de bon d’achat ou de report.