English version |   

La précarité de l'emploi s'est aggravée pour 25 % des résidents en conséquence de la crise COVID-19
09-06-2020 | STATEC


La crainte quant à l'avenir de son propre emploi concerne principalement les personnes ayant un niveau d'éducation secondaire (45,1 %) et tertiaire (36,4 %), les personnes de la tranche d'âge entre 35 et 54 ans et celles qui travaillent à domicile (53,5 %). La réduction du temps de travail imposée par la pandémie est une source d'insécurité de l'emploi pour 1 habitant sur 16. Une diminution des revenus et de la capacité d'épargne, ainsi qu'une détérioration de la santé mentale et physique sont parmi les principaux corrélats de la précarité de l'emploi.Le STATEC a mené une enquête nationale sur l'impact social et économique de COVID-19 au Luxembourg. Découvrez les résultats de l'enquête dans cette série spéciale de Regards sur la vie pendant le confinement, l'évolution des perceptions, l'emploi et la situation financière des résidents. Cette enquête, lancée par le STATEC, a été réalisée en collaboration avec TNS Ilres.