English version |   

L’impact des frontaliers dans la balance des paiements en 2019
15-12-2020 | STATEC


En 2019 la rémunération des salariés frontaliers accuse un déficit de 10,3 milliards EUR dans la balance des paiements, mais les cotisations sociales reçues dépassent les prestations sociales payées aux non-résidents de 154 millions EUR pour la même année. Non comptabilisées comme prestations sociales sont les indemnités de chômage versées aux résidents des pays limitrophes qui s’élèvent à 39,7 millions EUR et les aides financières aux étudiants résidant à l’étranger au montant de 26,7 millions EUR en 2019. Le nombre de frontaliers actifs reste supérieur par rapport à celui des frontaliers entre-temps retraités.