English version |   

Comptes de pertes et profits des établissements de crédit au 31 décembre 2013
27-01-2014 | Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF)


La CSSF évalue le résultat avant provisions du secteur bancaire luxembourgeois à 5.250 millions d’EUR au 31 décembre 2013. Par rapport à la même date de l’exercice 2012, le résultat avant provisions augmente ainsi de 9%. Au 31 décembre 2013, le produit bancaire, qui représente les revenus bancaires dans leur ensemble, augmente de 6,1% sur un an. Cette progression est due aux autres revenus nets, très volatiles, dont la hausse de 854 millions d’EUR témoigne de la hausse sur un an des valorisations de marché des portefeuilles titres. Le climat boursier favorable trouve son reflet également au niveau des revenus de commissions qui augmentent de 6,8% en comparaison annuelle. A l’opposé, la marge d’intérêts recule de 9% sur la même période. Cette baisse reflète la réduction continue des bilans bancaires et le niveau très bas des taux d’intérêt. Les frais généraux augmentent de 3,4% sur un an. La hausse soutenue des frais de personnel (+4,3%) résulte principalement des coûts liés aux réductions d’effectifs auxquelles procèdent certaines banques de la place.