English version |   

Malgré des progrès, des inégalités hommes-femmes subsistent
01-03-2021 | STATEC


Seulement 38% des salariés sont des femmes et elles sont toujours concentrées dans certains secteurs et quasi absentes dans d’autres. Si les femmes ont fortement progressé au niveau des postes de direction, les salaires très élevés semblent leur rester inaccessibles. Plus diplômées que les hommes, 4 femmes sur 5 occupent des postes de « cols blancs ». Elles sont également très présentes parmi les professions élémentaires, avec des salaires très faibles. En-dessous de 40 ans, leur salaire moyen est supérieur à celui des hommes. Avec la Roumanie, le Luxembourg présente l’écart salarial (gender pay gap – GPG) le plus faible de l’Union européenne.