English version |   

Comptes nationaux : passage au SEC 2010 et grande révision


L’année 2014 est toute particulière dans l’histoire des comptes nationaux luxembourgeois. En effet, elle est marquée par deux changements majeurs, à savoir le passage du Système Européen de Comptabilité (SEC) 1995 au SEC 2010 et la grande révision des chiffres publiés pour la période 2000-2012.

Le passage au SEC 2010 est effectué de manière coordonnée au niveau des pays de l’Union Européenne et induit la modification d’un certain nombre de règles comptables pour coller au plus près des nouvelles réalités économiques et faire évoluer le précédent système. Sont principalement concernés par ces améliorations les domaines de la recherche et du développement (R&D), les services d’intermédiation financière indirectement mesurée (SIFIM), les assurances, les pensions de retraite ainsi que le secteur public. La grande révision va, quant à elle, permettre de mettre à jour l’ensemble des chiffres utilisés pour calculer les comptes et d’y intégrer même de nouveaux éléments (économie illégale notamment).

Au niveau des comptes internationaux, la sixième édition du Manuel de la balance des paiements et de la position extérieure globale (MBP6), éditée par le Fonds monétaire international, constitue le cadre de référence pour les statistiques sur les transactions et les positions entre une économie et le reste du monde. La révision de ce Manuel a permis de renforcer les fondements théoriques et les liens avec les autres statistiques macroéconomiques et tout particulièrement avec les comptes nationaux.

Les chiffres du PIB et du RNB vont donc bouger, de même que la majorité de ceux des comptes nationaux, mais uniquement pour une plus grande fiabilité et une plus grande exhaustivité.

Calendrier du passage au SEC 2010 et de la grande révision :

Frise chronologique SEC2010

Pour comprendre les principaux changements qui vont avoir lieu cette année, n’hésitez pas à consulter les publications suivantes :

Le STATEC vous informe de ses travaux :

L’impact du passage au SEC 2010 sur le PIB et les comptes nationaux
L'impact de l'économie illégale sur l'économie luxembourgeoise
La capitalisation des dépenses de R&D
La méthode de calcul de la production des institutions financières dans les comptes nationaux selon le SEC 2010
L’amélioration du calcul de la production des assurances et des activités de réassurance
La délimitation du secteur public
L’impact final du SEC 2010 et de la grande révision
Les autres changements induits par la grande révision
Publication d’un bulletin sur les comptes nationaux luxembourgeois